• Prisonniers sans frontières - artisan
    Acquérir des compétences pour préparer sa réinsertion
  • Prisonniers sans frontières - culture
    Améliorer l'alimentation par la culture de jardins maraîchers
  • Prisonniers sans frontières - artisan
    Pour redonner espoir et dignité aux prisonniers en Afrique
  • Prisonniers sans frontières - procédure
    Faire respecter les droits des détenus
  • Prisonniers sans frontières - hygiéne
    Développer l'hygiène pour faire progresser la santé
  • PRisonniers sans frontières femmes
    Ecouter et apporter un soutien moral

page de couverture du rapport

Présence de PRSF depuis 2003.

PRSF au Niger

Responsables-pays : Chantal et François BERGER, Email : f.berger(at)prsf.org

Coordinateur national : Issoufou Amadou Tidjani
Mahamadou, E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Prisons où 16 équipes-terrain PRSF interviennent : Agades, Arlit, Birni N’Konni, Birni N’Yaoure, Boboye, Daikina, Dogondoutchi, Dosso, Kollo, Madaoua, Maradi, Niamey, Tahoua, Tera, Tillaberi et Zinder.

80 visiteurs bénévoles, pour 16 prisons visitées, regroupant 4 600 détenus

 A/ Contexte politique, sécuritaire

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde avec un taux de scolarisation et d’alphabétisation et un niveau de développement des plus faibles.

Le Niger, signataire des huit instruments juridiques fondamentaux de protection des droits de l'Homme au niveau africain et sous régional, fait montre de beaucoup d'engagement dans la promotion des droits de l'Homme.

Le début de l'année 2015 a été marqué par de graves violences à Zinder puis à Niamey, au cours desquelles de nombreuses églises et des commerces appartenant à des chrétiens ont été incendiés, en réaction en partie à la marche du président Issoufou aux côtés de François Hollande lors de la manifestation dédiée en hommage aux victimes de l'attaque du journal Charlie Hebdo.

Les scrutins prévus pour 2016 sont : l’élection présidentielle couplée aux législatives le 21 février (1er tour) et 20 mars (2ème tour). Les élections locales sont programmées pour le lundi 9 mai 2016.

B/ Données quantitatives

Le Niger compte 38 maisons d’arrêts qui datent pour la plupart de la période coloniale et totalisent plus de 8.500 détenus.

PRisonniers Sans Frontières intervient au niveau de 16 maisons d’arrêts auprès d’environ 4.600 détenus grâce à 15 équipes-terrain totalisant 80 bénévoles. Composées de 3 à 7 membres, elles comportent la présence d'un prêtre dans 5 d'entre elles et de 8 femmes.

PRSF dispose en outre du soutien d’une dizaine de sympathisants qui contribuent souvent en nature et effectuent parfois des visites avec les membres des équipes-terrain. A Niamey, le projet de constitution d'une équipe-soutien reste encore en suspens.

De nombreuses personnes parmi des anciens bénévoles PRSF, des paroissiens et des amis et connaissances des membres PRSF participent aux festivités périodiques organisées à l’attention des détenus. Un embryon d'équipe-terrain se dessine à Gaya.

Le recrutement des bénévoles à PRSF s’effectue par le parrainage d'amis à travers les lieux de travail et sur les paroisses du pays.

Ces différents modes de recrutements ont permis d’accueillir 4 personnes à Birni N’gaouré, 6 personnes à Say, 3 personnes à Tillabéry et 2 personnes à Daikena soit un total de 15 personnes en deux ans (2014/2015).

Niger – Espace mineurs à la prison de Niamey

C/ Missions des responsables-pays

 

En raison des problèmes d'insécurité, les responsables-pays n'ont pas effectué de mission en 2015.

D/ Principaux évènements organisés par les équipes-terrain

Si les équipes-terrain n'ont pas organisé d'évènements particuliers à l'occasion des 20 ans de PRSF, certaines d'entre elles ont participé à des ateliers de formation, des réunions élargies aux acteurs des droits humains et de la justice et des rencontres avec des partenaires ou des institutions (ambassade USA, CICR, Handicap International, Croix Rouge Nigérienne, Ambassade d’Espagne).

La coordination nationale a participé à la célébration de la journée du détenu en octobre 2015 et à la célébration de la journée des droits humains.

Le coordinateur national a effectué de visites régulières au Ministère de la Justice pour rencontrer la Directrice Générale chargée de l’Administration, de la Sécurité Pénitentiaire et de la Réinsertion pour lui présenter des comptes rendus des activités des équipes.

E/ Réalisations

Hygiène/santé :

·         Remise d’un important lot de kits hygiène (savon, Omo, eau de javel) et de vêtements pour les femmes détenus de Niamey et de trousseau de « femme enceinte et/ou mère » par le comité des « Femmes de la BCEAO Niger »

 Alimentation :

·         Extension de jardins maraîchers à Niamey, Kollo

·         Remise d’un don important d’aliments par le comité des « Femmes de la BCEAO Niger » à des femmes détenues de la prison de Niamey

Accès au droit :

·         6 détenus ont été soutenus lors de leur jugement à Say, où l’équipe-terrain a pris en charge leur frais de transport lors de leur libération.

F/ Collaboration avec des partenaires

PRSF entretient des relations de collaboration avec Grandir Dignement, pour la préparation d'un projet financé par l'Instrument Européen pour le Développement et les Droits de l’Homme (IEDDH) en faveur des mineurs de 6 prisons,

- ARSEFMIN, une association nigérienne qui intervient en milieu carcéral auprès des mineurs et des femmes,

- Graarch For Common Ground,

- L'aumônerie des prisons (mission catholique).

2016 verra la mise en œuvre avec l'association Grandir Dignement du projet financé par l'IEDDH destiné à la défense et à l'accompagnement des mineurs pendant deux ans dans les prisons de Birni N'Gaouré, Maradi, Niamey, Say, Tillabéry et Zinder.

G/ Difficulté principale rencontrée

L'impossibilité pour les responsables-pays d'effectuer les missions habituelles, des relations téléphoniques ou par courriels souvent aléatoires en raison de la mauvaise qualité des connexions ont certainement affecté les communications nécessaires avec le coordinateur national. Elles devront s'améliorer pour assurer le succès de la mise en œuvre du projet IEDDH concernant l'amélioration des conditions de vie carcérale des mineurs.

Bouton Faire un don